LES 7 COMMANDEMENTS ALIMENTAIRES DU SPORTIF

Lorsque l’on se lance dans le sport à raison d’au moins 3 séances par semaine, l’objectif principal est d’obtenir des résultats. Force ou endurance, à chacun son choix de discipline, il est aussi possible de combiner les deux. Si c’est votre cas, vous vous êtes forcément documentés sur la nutrition du sportif. Nous allons reprendre en 7 points essentiels les règles de base d’une bonne alimentation.

1. Pas de plats préparés ou industriels

Les plats concoctés par nos amis les industriels sont très souvent chargés en lipides, sucres et agents conservateurs ou texturant afin d’améliorer leur goût ou aspect, au détriment des bienfaits nutritionnels. Pour être en bonne santé et avoir une alimentation saine et équilibrée, il va falloir mettre la main à la pâte et apprendre à cuisiner. Personne ne vous demande de devenir chef, il faut simplement opter pour une routine simple, sélectionner quelques ingrédients essentiels dans ses placards et réfrigérateur pour se simplifier la vie. Gardez en tête également que les fruits et légumes de saison frais sont plus savoureux, riches en vitamines. On vous conseille également de disposer d’un stock de légumes et fruits surgelés et en conserve, bio si possible. Rapides à cuisiner, ils ont conservé une grande partie de leurs nutriments.

Planifiez vos recettes pour qu’elles soient faciles à préparer. Favorisez les grandes assiettes composées avec féculents, légumes cuits, légumes crus et protéines, qui seront colorées et appétissantes, et plus faciles à préparer qu’un repas trop complexe. Mangez lentement.

 

Capture d’écran 2018-03-04 à 15.03.12.png

2. La préparation et la cuisson des aliments

Concernant la préparation des aliments et notamment les fruits et légumes, deux ustensiles sont indispensables : une mandoline (râpe et tranche) multifonctions et un blender (mixer) pour les soupes et jus. La centrifugeuse est plus chère mais permet d’obtenir des jus moins épais.

Les fruits et légumes sont riches en vitamines, les consommer crus garantit une bonne préservation des vitamines. Il faut les préparer au dernier moment, la vitamine C notamment étant particulièrement sensible à l’oxydation. Il y a quelques moyens rapides de les consommer :

  • Râpés, juste assaisonnés d’un filet d’huile et de jus de citron, sel et poivre
  • Mixés sous forme de jus, il faudra y ajouter un peu d’eau minérale et ne pas hésiter à assaisonner

Les légumes cuits sont intéressants pour leur digestibilité et leur apport en fibres. Un mode de cuisson doux est favorable au respect de l’aliment et surtout de sa teneur en vitamines. L’idéal est de disposer d’un mode de cuisson vapeur pour garder un maximum de vitamines dans les fruits et légumes. Ce four micro-ondes combiné NeoChef de LG Electronics permet notamment de sortir des modes de cuissons classiques en proposant une fonction vapeur. Doté de la technologie LG Smart Inverter il assure alors une cuisson plus puissante et plus précise comme une ici avec un trio petits pois, épinards, brocolis.

Capture d’écran 2018-03-04 à 15.04.41.png

Pour les cuissons des viandes, poissons, œufs, ne pas trop chauffer la poêle, il s’agit de saisir les aliments, pas de les brûler. Concernant les féculents et notamment le riz et les pâtes, il faut les cuire « al dente », ils doivent légèrement résister quand on les mâche, une cuisson trop prolongée augmente en effet leur IG et favorise la perte de leurs qualités nutritives. Quel dommage ! 🙂

3. Préparez vos listes de courses en avance

Préparez une routine qui vous permettra d’être plus efficace dans vos achats. Faites une pré-liste où il suffit de cocher les éléments manquants et le nom du magasin associé. Direction le magasin bio pour les graines, fruits secs, farines, huiles et super aliments, que vous ne trouverez pas en supermarché standard.

Capture d’écran 2018-03-04 à 15.05.44.png

Fruits et légumes frais : imprimez une liste de fruits et légumes de saison, gardez la à portée de main dans la cuisine.

Au réfrigérateur et congélateur :

Crèmerie Fromage blanc
Yaourt nature
Beurre
Crème de soja
Lait de coco
Protéines Tofu
Tofu soyeux
Viande blanche
Poisson
Oeufs
Boissons Lait végétal
Lait de vache
Jus de fruits
Surgelés Légumes et fruits

Préparez une liste de courses d’épicerie avec les indispensables à renouveler systématiquement :

Sources de glucides et fibres Pâtes complètes et semi-complètes, pâtes de riz
Riz complet et semi complet : rond, sauvage, thai, basmati, rouge, noir (pour varier)
Autres céréales : quinoa, sarrasin, boulgour, semoule semi-complète
Légumes secs : lentilles vertes et roses, pois chiches, haricots rouges
Flocons de céréales (avoine, quinoa, riz … )
Farine de blé bio: intégrale (T150), semi-complète (T110), blanche (T65)
Farine de sarrasin
Légumes et fruits en conserve
Sources de protéines Conserves de poissons gras, sardine, maquereau, thon, anchois…
Sources de lipides Huiles végétales variées : olive, noix, colza, chanvre, lin, coco
Fruits secs oléagineux et purées associées : amandes, noix, noisettes, sésame, pignons de pin
Graines : courge, lin, sésame
Olives noires et vertes
Sources de sucre Fruits secs : figues, abricots, dattes, pruneaux
Sirop d’agave
Miel
Sucre de canne complet
Chocolat noir > 70% cacao
Les super aliments et compléments alimentaires
(plus concentrés en vitamines et minéraux)
Graines de chia (attention car également très riches en lipides)
Baies de goji
Algues (spiruline)
Acerola (vitamine C)
ETC
Autres Epices, poudre à lever, levure de boulangerie et levain

4. Préparer sa semaine de repas le dimanche

Pour optimiser son temps de préparation des repas, l’idéal est de préparer des portions en avance le dimanche après-midi pour les 5 jours suivants : soupe, riz, pâtes et légumes vapeur peuvent être cuits en grande quantité, conservés au frais et agrémentés de centaines de façons. Planifiez vos menus pour gagner du temps tous les jours : petit déjeuner, collation matinale, déjeuner, collation de l’après-midi, dîner. Dans cet exemple les déjeuners sont pris au bureau.

Petits déjeuners Jour 1 :Fromage blanc, banane, flocons d’avoine, miel et framboises
Jour 2 : Muesli, dattes, amandes, noix, lait de riz et kiwi
ETC
Collations Matin : Barre de céréales maison, smoothie bananes
Après-midi : pain d’épices maison aux raisins secs
ETC
Diners Jour 1 : Soupe de courgettes et carottes. Saumon avec brocolis vapeur, riz rouge, sauce citron et huile de noix. Chia pudding au lait d’amandes et poire fraiche
Jour 2 : Grande salade façon tex mex – salade verte, mais, haricots rouges, poivrons marinés, œufs durs, tartines de pain complet avec avocats et salsa de tomates. Pancakes de potimarron, sirop d’érable.
ETC

5. En-cas et collations

Les petits creux sont à craindre lorsque le corps dépense de l’énergie supplémentaire grâce au sport. Il ne faut pas hésiter à y céder notamment le matin vers 10-11h et l’après-midi vers 16-17h. L’idéal étant de varier les apports : smoothie, barre de céréales maison, pain d’épices aux baies de goji, banane, fruits secs, etc. Il ne faut pas foncer sur les produits transformés, trop riches en sucre et en mauvaises graisses. Faire soi-même ses collations est très rapide, les cakes ou gâteaux de voyage sont très faciles à confectionner et se conservent facilement une semaine. Les barres de céréales maison sont bien plus savoureuses que celles que l’on achète et les faire soi-même permet de varier les recettes et de ne jamais se lasser.

Capture d’écran 2018-03-04 à 15.06.56.png

6. Index Glycémique

L’index glycémique IG permet de classer les aliments sources de glucides en fonction de leur effet hyperglycémiant, par rapport à la valeur de référence : le glucose (IG 100) ou le pain blanc ( IG 70). La glycémie est le taux de sucre dans le sang, sa valeur augmente après les repas, riches en nutriments et en glucides. On considère que les aliments ayant un IG bas (<50) sont plus intéressants que les aliments ayant un IG haut (>75), cependant il faut tenir compte du fait que les mesures indiquées concernent un seul aliment, quand les aliments sont mélangés au cours d’un repas, l’IG tend vers une courbe plus lissée, du fait de la présence des fibres notamment. Ainsi les cacahuètes ont un IG moyen de 14, ce qui peut sembler très intéressant en théorie mais on ne se nourrit pas exclusivement de cacahuètes, qui sont de plus très riches en lipides 🙂

Capture d’écran 2018-03-04 à 15.07.09.png

La présence de fibres au cours du repas tend à diminuer le pic de glycémie, favoriser la satiété et à faire durer plus longtemps cet effet dans le temps. C’est pour cela qu’il est recommandé d’intégrer des fibres à tous les repas. Par contre lors d’un besoin de sucre rapide on pourra se tourner vers des aliments à IG élevé pour avoir un apport de sucre rapide.

Et la conclusion est simple : tout peut être sain, du moment que ça soit fait maison ! Un burger maison avec pain complet, sauce maison à l’avocat et frites de patate douce, c’est un plat healthy. Choisir des aliments frais et de qualité : des œufs bio ou au minimum label rouge, pour éviter le poulet de batterie. Et il en est de même pour la viande : fuyez les élevages intensifs, riches en graisse de mauvaise qualité, antibiotiques et autres.

7. S’autoriser des instants de relâche

Il est nécessaire de comprendre qu’un mode de vie sain ne peut pas être parfait en toute occasion, notamment en ce qui concerne l’alimentation, au risque de se mettre à l’écart de toute vie sociale ! Tout le monde n’a pas envie de faire l’effort d’avoir une alimentation équilibrée, il vous faudra donc composer avec un entourage friand de bonnes bouffes et autres raclettes. Et il ne faut pas hésiter à craquer. Les écarts ne sont pas mauvais pour la santé, c’est leur répétition qui pose problème. Il faut céder sans complexe, éventuellement en nuançant l’écart. Dans ce cas on préférera le vin rouge plutôt que l’alcool fort. La raclette s’accompagnera d’une salade verte et on choisit la viande des grisons ainsi que le jambon blanc plutôt que le saucisson. Il est important de comprendre qu’une alimentation variée et non restreinte permet de couvrir tous les besoins et de vaincre la frustration.

 

Publié par Natacha DUCHMANN, Community Manager Fashion week, le 4 mars 2018 

Wishlist janvier 18: articles soldés

Bonjour à tous !

En ce dimanche 28 janvier 2018, nous vous présentons la wishlist homme et la wishlist femme. Nous vous avons sélectionné des articles soldés alors profitez-en !!

Description solde homme

Capture d’écran 2018-01-22 à 17.54.09.png

  1. Manteau en laine avec double boutonnage MANGO

99,99€ au lieu de 149,99€

  1. Lunettes de soleil détail métallique MANGO

9,99€ au lieu de 19,99€

  1. Ensemble de pyjama UNDIZ

12,40€ au lieu de 24,95€

  1. Nike Air max 90 ultra 2.0 Flyknit

115,47€ au lieu de 165€

  1. Veste de costume en laine vierge slim fit Sandro

222,50€ au lieu de 445€

  1. London Opgrade Sac à dos EASTPAK

51€ au lieu de 85€

  1. Chemise Slim fit RALPH LAUREN

65€ au lieu de 109€

  1. Rasp series Montre à aiguilles DIESEL

120€ au lieu de 239,95€

  1. Serenus ceinture HUGO BOSS

80€ au lieu de 99,95€

  1. Captain flint Bracelet

12€ au lieu de 19,95€

 

Description solde femme

Capture d’écran 2018-01-22 à 17.54.21.png

  1. Jegging noir taille haute effet vinyle ASOS – RIVINGTON 

28,49€ au lieu de 40,99€

  1. Pull surdimensionné dos en v Millie

17€ au lieu de 24€

  1. Sac rose LOEFFLER RANDALL

£96 au lieu de £240

  1. Robe grise col roulé BOOHOO

22€ au lieu de 32€

  1. Jupe PIMKIE

7€ au lieu de 25,99€

  1. Bottines MYTHERESA

432€ au lieu de 720€

  1. Combi-short noir MAJE

136,5€ au lieu de 195€

  1. Bracelet PANDORA

59€ (non soldé)

  1. Sac à dos frangé rouge ASOS

93,99€ (étudiants: -10%)

 

Wishlists crées par Marion Giannelli et Natacha DUCHMANN, publiées le 28 janvier 2018

Interview avec une influenceuse

Aujourd’hui, je suis avec une infuenceuse strasbourgeoise @juliefrenchly

Pour commencer, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour à tous, je m’appelle Julie. Mon nom sur les réseaux sociaux est @juliefrenchly. Je n’aime pas trop le terme influenceuse car je ne suis pas là pour influencer qui que ce soit mais j’aime bien partager mon quotidien avec mes followers.

Qu’est-ce que veut dire le mot « influenceur » pour toi ? 

De nos jours, on peut appeler « influenceur » une personne qui travaille en collaboration avec des marques pour partager leurs coups de coeur et différents produits/services sur les réseaux sociaux. C’est donc un vrai métier qui n’est pas toujours reconnu et bien vu ! Il est vrai que quand je me présente en tant qu’influenceuse les gens ont tendance à ne pas me prendre au sérieux. Car ils ne considèrent pas cela comme un vrai métier.

Comment as-tu commencé en tant qu’influenceuse ? 

Mon but n’a jamais été de devenir une influenceuse. Je partage simplement sur mes réseaux sociaux ce que j’aime c’est-à-dire des photos de Strasbourg, de tenues de mode, de nourriture, et certains de mes produits préférés. J’essaye de faire en sorte à avoir des photos de très bonne qualité. Et je pense que c’est ce que les gens aiment voir.

J’ai commencé par faire un stage dans une agence de communication en tant que Community manager. Et au fur et à mesure mon compte instagram à commencer à avoir beaucoup d’engagement. On devient influenceur le jour où des agences nous contactent pour réaliser des partenariats de tous genres.

Comment choisi-tu tes partenariats ? 

Avant d’accepter un partenariat, je regarde les valeurs de la marque, où et dans quelles conditions sont fabriqués les produits et par qui. J’essaye de favoriser des produits que j’utilise déjà et des produits made in France issus du commerce équitable. J’aime bien favoriser des petits producteurs locaux. Par contre si une marque me propose un bon tarif pour un partenariat mais que je n’aime pas le produit, je ne vais pas l’accepter.

Quels sont les différents types de partenariats d’un influenceur ? 

  • Le partenariat « échange de produits » dans lequel la marque t’offre le produit / service en échange d’une (ou plusieurs) publication(s).
  • Le partenariat « rémunéré » en fonction de tes tarifs influenceur ou de leurs budgets.
  • Le partenariat « sur commissions » dans lequel l’influenceur touche des commissions sur chaque produit acheté les followers.

Quel type de partenariat as-tu l’habitude de faire et quels sont tes tarifs ? 

Je fais souvent des partenariats « échange de produits » contre une ou plusieurs publications si c’est des produits que j’aime beaucoup. Mais le plus avantageux pour moi c’est les partenariats rémunérés. En général je facture une publication entre 50€ et 80€ ce qui n’est pas énorme par rapport au tarif du marché ahah.. (En effet cela peut aller de 0€ à 500€ pour les comptes allant de 10K à 20K). Je ne fais jamais de partenariat « sur commissions » parce que je n’aime pas forcer les gens à acheter et ça ne me rapporte pas grand-chose au niveau des rémunérations.

Quels sont tes conseils pour se lancer en tant qu’influenceur ? 

Je pense que le plus important est d’avoir un contenu de qualité. C’est-à-dire avoir une bonne composition dans tes photos et jouer avec la lumière. Il faut savoir être créatif pour se démarquer. Poster des photos ou des choses qu’on aime et surtout ne pas oublier de s’amuser !

Merci @juliefrenchly !

Blog : https://www.instagram.com/juliefrenchly/

Instagram : https://www.instagram.com/juliefrenchly/

Facebook : https://www.facebook.com/juliefrenchly/

JF.png

Interview réalisé par Natacha DUCHMANN, Community Manager Fashion Week, publié le 19 janvier 2018. 

Lillie Dit ..

CATÉGORIE :

Bijoux et Accessoires

Capture d’écran 2018-01-17 à 18.29.07.png

ADRESSE :

15 Place des Patiniers 59000 LILLE

51 Rue de Famars 53000 VALENCIENNES

Capture d_écran 2018-01-17 à 18.19.04

DESCRIPTION :

Lillie Dit c’est la boutique tendance du Vieux Lille en matière de bijoux et accessoires : vous y trouverez des pièces de jeunes créateurs que toutes les bloggeuses s’arrachent, comme des grands noms du bijou fantaisie haut de gamme. Parmis les marques commercialisées beaucoup de Made In France : GAS BIJOUX, HIPANEMA, GIGI CLOZEAU, MYA BAY, AU FIL DE LO, HARPO ou encore CRAIE, ESTELLON, STAR MELA ..

SITE INTERNET :

http://www.liliedit.fr/

 

Publié par Natacha DUCHMANN, le 17 janvier 2018 

Tartines à la purée de potimarron, pleurotes grises poêlées et comté 24 mois

L’automne n’en finit pas de nous régaler, les recettes vitaminées et gourmandes pour se réchauffer au fil des jours ne cessent d’affluer. L’automne est une belle saison, emplie de mélancolie, sujette à la lecture ou encore à l’introspection, et par dessus tout, des plus agréables pour flâner sur les marchés, soupeser les courges, humer les champignons, déguster des marrons chauds… Et encore j’attends avec impatience le marché de Noël Strasbourgeois !

Après ma délicieuse recette de pâtes d’automne : fusili au blé complet, butternut rôti, poitrine fumée, noisettes et chèvre frais, je reviens avec les tartines d’automne à base de purée de potimarron, pleurotes poêlées et comté (24 mois c’est le meilleur !).

Des tartines généreuses et savoureuses pour célébrer les jours qui raccourcirent. Une recette à adopter pour un dîner improvisé, prêt en deux temps trois mouvements, à partager autour d’un bon verre de vin, ou alors pour une soirée en solo au coin du feu.

Encore une fois, la simplicité fait ses preuves en nous délectant de saveurs puissantes et douces à la fois, tout en offrant une harmonie dans la dégustation.

Capture d_écran 2018-01-13 à 21.23.59

Recette des tartines à la purée de potimarron, pleurottes grises poêlées et comté 24 mois :

Pour 4 tartines

  • 1 petit potimarron
  • 400 g de pleurottes grises
  • 4 tranches de pain de seigle
  • quelques lamelles de comté 24 mois
  • fleur de sel
  • poivre

Pour la purée

Nettoyer le potimarron, ôter les extrémités, le couper en deux et enlever les graines. Le couper en cubes grossiers et les disposer dans une casserole. Recouvrir d’eau puis faire cuire une quinzaine de minutes jusqu’à ce que le potimarron soit tendre. Egoutter le potimarron puis le mixer jusqu’à l’obtention d’une purée bien lisse et assaisonner.

Pour la poêlée de pleurotes

Couper la base du pied des pleurotes et fendre les plus gros bouquets pour obtenir des morceaux de taille uniforme. Faire chauffer une poêle, y ajouter un filet d’huile d’olive et saisir les pleurotes à feu vif durant quelques minutes en remuant régulièrement.

L’assemblage

Passer les tranches de pain au grille-pain, les tartiner de purée de potimarron, ajouter une bonne cuillère de pleurotes, disposer quelques morceaux de comté, assaisonner d’une pincée de fleur de sel et d’un tour de poivre au moulin.

Servir avec une belle salade verte avec une sauce moutarde de Dijon, huile d’olive et échalotes pour relever le tout. Déguster sans attendre…

Capture d’écran 2018-01-13 à 21.25.44.png

Capture d’écran 2018-01-13 à 21.25.54.png

 

Publié par Natacha DUCHMANN, Community Manager Fashion Week

Hydrate ta peau en hiver avec des huiles !

 

Hydrater votre peau en hiver avec les huiles végétales et les huiles essentielles (pdf)

 

Capture d’écran 2018-01-13 à 20.56.04.png

En cette période de l’année, ta peau te fait vivre un enfer ?

Tu te demandes comment avoir une peau hydratée et rayonnante en hiver grâce aux huiles végétales et essentielles ?

Aujourd’hui, j’ai cherché pour toi des recettes maisons efficaces et naturelles pour que ta peau se sente bien !

Ce que tu dois tout d’abord savoir, c’est qu’il existe 4 types de peau :

  1. Peau sèche
  2. Peau mixte
  3. Peau grasse
  4. Peau normale

Tu vas me demander, mais comment reconnait-on son type de peau ?

  • Pour le savoir, il faut s’adresser directement à un spécialiste (dermatologue ou autre) pour être fixé ! Sachant que ton type de peau change au fur et à mesure de ta vie !

Ensuite, tu dois savoir que selon certaines conditions (stresse, fatigue, pollution, etc.) ta peau peut avoir 4 tendances différentes :

  1. Tendance acnéique
  2. Tendance sensible
  3. Tendance terne
  4. Tendance déshydratée

C’est déjà plus clair pour toi ? Aller on commence tout de suite :

La peau sèche

C’est le type de peau le plus vulnérable au froid que les autres !

Les huiles végétales adaptées : Argan, avocat, baobab, camélia, bourrache, germes de blé, onagre.

Recette maison (matin et soir) :

  • 20 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat
  • 10 gouttes d’essence de citron
  • 50ml d’huile végétale (celle qui te convient le mieux parmi celle cité ci-dessus)

Applique cette recette sur le visage et les mains, pour les protéger du froid.

La peau mixte 

Les huiles végétales adaptées : Jojoba, noisette, macadamia, sésame, chanvre ou yangu.

Recette maison (matin et soir) :

– 6 gouttes d’huile essentielle de lavande Provence

– 2 gouttes d’huile essentielle de camomille allemande (camomille bleue)

Conçue pour matifier la peau tout en respectant sa sensibilité. 

La peau grasse 

Les huiles végétales adaptées : jojoba, noisette, macadamia ou sésame.

Recette maison (matin et soir) :

  • 5 gouttes d’huile essentielle de tea tree (pour un parfum moins prononcé, remplacez-la par l’huile de palma rosa)
  • 30 ml d’huile végétale de jojoba

Mélange le tout et applique cette recette sur tout ton visage.

La peau normale

LA CHANCE ! Si tu ressens le besoin de ne rien mettre, parfait, laisse comme ça !

 

Maintenant, parlons des tendances :

La tendance sensible 

Les huiles végétales adaptées : amande douce, calendula ou coton.

Recette maison (matin et soir) :

  • 2 goutte d’huile essentielle de lavande fine
  • 3 gouttes d’huile essentielle de camomille romaines (anti-inflammatoire)
  • 30ml d’huile végétale de jojoba

La tendance terne 

Les huiles végétales adaptées : Buriti, argousier, carotte ou lys.

Recette maison (soir) :

  • 15 gouttes d’essence d’orange
  • 30 gouttes d’huile essentielle de carotte
  • 15 cl d’huile de sésame

Appliquez chaque soir, sur la peau parfaitement nettoyée.

Troisièmement, la tendance acnéique :

Huiles végétales adaptées : Jojoba, noisette, macadamia, sésame.

La tendance déshydratée 

Utilise des huiles hydratantes comme l’huile essentielle d’ylang-ylang!

Tu peux appliquer ces recettes jusqu’à que tu retrouves une peau que tu aimes et par la suite tu pourras diminuer la fréquence, qui deviendras exceptionnelle !

 

N’hésite pas à partager cet article à tes amies et nous partager ton expérience !

 

Bonne journée J

Marion Giannelli

 

 

Virgine MONROE

Catégorie :

Bijoux / créateur

VIRGINIE MONROE        VIRGINIE

Adresse :

Lille – 21 RUE DE LA CLEF

Marseille – 1 RUE PYTHEAS 13001

Description :

Des bijoux fins et féminins aux subtils mélangent de couleurs, qui reflètent l’identité de la marque.La créatrice puise son inspiration à travers ses voyages et sa passion pour la mode et les Arts Décoratifs. L’atelier est basé à Marseilles où y sont confectionnés les bijoux entièrement réalisés à la main et font l’objet d’une attention toute particulière. Des bijoux intemporels, aux allures chic et bohêmes mais surtout des bijoux éternels car le gros plus de cette marque : des bijoux garantie à vie.

VM

Publié par Natacha DUCHMANN, Community Manager Fashion Week, le 07/01/17

Je m’attache tout le temps les cheveux, c’est grave docteur ?

Vous êtes accro à la queue-de-cheval ou au chignon haut ? Vous ne laissez vos cheveux lâchés que pour les laver ? Ce petit geste anodin pourrait bien avoir une signification plus grande…

Vous ne vous rappelez plus de la dernière fois où vous êtes sortie sans queue-de-cheval ? Votre entourage n’a aucune idée de la longueur réelle de vos cheveux ? Vous n’êtes pas la seule ! « J’ai pris l’habitude de me faire systématiquement une queue-de-cheval haute quand j’ai commencé à travailler, pour éviter de tripoter mes cheveux. Maintenant je n’arrive plus à faire autrement, c’est un peu mon uniforme. C’est dommage : quand je les lâche, j’ai plein de compliments. », confie Elsa, 29 ans

C’est grave, Docteur ?
Neutraliser ses cheveux, c’est maîtriser sa séduction en choisissant où et quand on a envie de plaire. En général, on préfère éviter toute ambiguïté la journée, quitte à se lâcher le soir ou le week-end.

Comment ça se soigne
Dans 70 % des cas, le court va très bien à celles qui ont souvent les cheveux attachés car elles sont habituées au visage dégagé. Trop radical ? Un carré long légèrement plongeant permettra de faire une demi-queue pour commencer. Sinon, dégrader les mèches qui encadrent le visage évite d’avoir sans cesse les cheveux dans les yeux. Et en dernier recours, il existe plein d’ateliers pour apprendre à réaliser boxer braids, chignon loose et tresse épi. Quitte à avoir les cheveux noués, autant que ce soit joli et varié.

Publié le 24/12/12